22.09.2021

Le SMR canadien de la quatrième génération sera plus puissant

L’entreprise Terrestrial Energy, dont le siège est dans la province canadienne de l’Ontario, a évalué la conception de son Integral Molten Salt Reactor (IMSR). L’IMSR400 sera construit en tant qu’installation double, ce qui permettra d'accroître sa compétitivité.

L’IMSR400 est un réacteur haute température fonctionnant avec du combustible liquide, qui fournit directement de la chaleur aux installations industrielles ou utilise celle-ci pour produire une puissance électrique de jusqu’à 195 MW. La décision de construire l’IMSR400 en tant qu’installation double permettra d’améliorer la conception globale de la centrale, avec une puissance qui pourra atteindre 390 MWe, a indiqué l’entreprise.

L’IMSR400 est une des trois conceptions de petit réacteur modulaire (Small Modular Reactor, SMR) étudiées actuellement en vue d’une utilisation sur le site d’Ontario Power Generation de Darlington. Les deux autres conceptions sont des petits réacteurs à eau bouillante basés sur l’ESBWR. Il s'agit du BWRX-300 de GE Hitachi Nuclear Energy (GEH) et du Xe-100, basé sur la technologie de réacteur haute température refroidi au gaz et comprenant quatre modules, de X-Energy LLC. Ontario Power devrait faire son choix entre les trois technologies d’ici à la fin de l'année.

Du combustible avec un enrichissement standard

DL’IMSR400 utilise du Standard Assay Low Enriched Uranium, devenu au fil des ans un combustible utilisé à des fins commerciales. Le Standard Assay Low Enriched Uranium est enrichi jusqu’à 5% dans des installations en Allemagne, aux États-Unis, aux Pays-Bas et en Grande-Bretagne. D’après Terrestrial Energy, l’ISMR400 est la seule conception de SMR de la génération IV, conçue pour fonctionner avec ce type de combustible. Il permet «d’éviter les coûts considérables et la charge de travail associés à la nouvelle homologation des installations d’enrichissement d’uranium, de lever les obstacles à la commercialisation, et ainsi d'accélérer son utilisation».

Le 17 août 2021, l’entreprise avait annoncé avoir conclu un accord avec Westinghouse Electric Company et le National Nuclear Laboratory britannique, portant sur la fourniture de combustible pour l’IMSR. Il s'agit du premier SMR de la génération IV bénéficiant de ce type d'accord.

Illustration de l’IMSR400 de Terrestrial Energy, proposé par Ontario Energy en tant qu’installation double pour le site de Darlington.
Source: Terrestrial Energy
Source: 
M.M.A./C.B. d’après des communiqués de presse de Terrestrial Energy du 14 septembre et du 17 août 2021